top of page

Le pouvoir de l'unité (2e partie)

Le pouvoir de l’unité

La clé pour réussir et se démarquer dans son entreprise




Marie et Élisabeth: compétition ou collaboration?

Le nouveau testament nous parle d'Élisabeth et de Marie. Ces 2 cousines ont changé le monde par le fruit de leur grossesse: Élisabeth ayant porté Jean-le-Baptiste et Marie en ayant enfanté Jésus-Christ. En analysant de près leur histoire, on réalise que ces mères sont des modèles pour toutes femmes d’affaires qui désirent prospérer dans leur entreprise et qui veulent vivre dans l’unité malgré les similarités et les apparences concurrentielles.




Voici quelques comparaisons:

  • Toutes deux portaient en elles un gros projet avec le même procédé et les mêmes termes: une grossesse de 9 mois probablement;

  • La vision a été inspirée de la même manière: par l’ange Gabriel;

  • La conception a débuté dans les mêmes périodes: à 6 mois d’intervalle;

  • Elles “fabriquaient” le même genre de “produits”: 2 hommes puissants et influents;

  • Leur produit toucherait la même clientèle: locale à court terme et une portée mondiale à long terme.




Perspective d’Élisabeth

Leur histoire pourrait sembler être vouée à la jalousie et à la rivalité surtout si on se met à la place d’Élisabeth.


Quand on prend le temps d’y penser, elle était avancée en âge, était stérile et désirait ardemment un enfant (Luc 1:7). On peut présumer sans difficulté ses nombreux essais-erreurs, ses années de jeûne et de prières, de désespoir face à l’échec de ses plans et ses prévisions futures. Malgré ses compétences de femme de sacrificateur, malgré tous ses efforts acharnés pour faire aboutir ses plans, rien ne décollait… Son projet stagnait et tout le monde pouvait constater son échec, son opprobre (Luc 1:25).


Plusieurs décennies plus tard, le projet prend enfin forme et il est prometteur! Mais après quelques mois seulement, voici que surgit l’annonce d’une autre équipe, pire d’une cousine, qui fait le même travail. Elle a utilisé les mêmes procédés et elle fabrique un produit non seulement semblable, mais meilleur! Cette jeune femme n’a aucune expérience en la matière. D’ailleurs, le projet lui est juste tombé dans les mains sans qu’elle s’y attende. Elle s’est lancée et maintenant tout lui réussit!


Comment auriez-vous réagi à la place d’Élisabeth? Si on est honnête, certaines de nos pensées ne seraient pas dignes d’être exposées. Au lieu de ça, voyons plutôt les réactions d'Élisabeth et de Marie!



Comment pratiquer l'unité


Ces femmes de foi incarnaient le concept de l’unité par leurs comportements l’une envers l’autre. Nous pouvons apprendre d’elles en ce sens et agir de même avec nos consoeurs d’affaires en Christ.


Joie La Bible nous dit que ces 2 femmes de foi se sont réjouies ensembles. D’abord, Marie se hâta d’aller voir Élisabeth et celle-ci l’a accueillie avec des tressaillements de joie et fut même bénie de sa présence. Il faut se réjouir pour le succès de l’autre, même si certaines “enfantent” des projets à plus grande échelle que nous, car à chacune sa vocation. La jalousie et la rivalité ne viennent pas de Dieu, donc faisons-Lui confiance et cultivons son Esprit de joie.


Respect Nous devons respecter la vocation de chacun ainsi que leur progrès, leur expérience et leur portée. Le bras n’est pas plus important que la bouche et il ne peut non plus le remplacer. Il faut célébrer ce qui nous rend particulier et dans le besoin s’aider du mieux qu’on peut. Humilité Même si certaines ont une notoriété de “femme de sacrificateur” comme Elizabeth, il ne faut pas mépriser le succès des autres. Au contraire, soyons revêtues de l’Esprit d’humilité de Dieu, peu importe l’envergure ou l’âge de nos entreprises. Suivons l’exemple d’Elizabeth qui “s'écria d'une voix forte à Marie: (...) Comment m'est-il accordé que la mère de mon Seigneur vienne auprès de moi ?” (Luc 1:43) Paix La Bible Annotée, livre de commentaires bibliques, nous indique que lorsque Marie arriva chez Élisabeth (Luc 1:40), elle la salua par un “Schalom”, salutation usuelle des Hébreux. Schalom signifie: Que la paix soit avec toi ! Dieu nous demande de nous “efforc[er] de conserver l'unité de l'esprit par le lien de la paix” (Ep 4:3). Soyons des agents de paix en nous traitant avec amour, patience, miséricorde et prenons le temps de nous saluer entre nous dès que l’occasion nous le permet.



Collaboration et entraide

Les deux femmes de foi sont restées ensemble pendant trois mois. On peut supposer qu’elles ont échangé des conseils et des expériences de grossesse ou de soins pour bébés. Elles sont entraidées et supportées en collaborant ensemble. Est-ce que leur vocation a été diluée par leurs échanges? Aucunement. Pareil pour nous: l’entraide et la collaboration ne nous appauvrira pas. Au contraire, cela produit un effet d’entraînement. Chacune va accoucher de son projet au temps et à la manière de Dieu. Si c’est Dieu qui nous envoie, il n’existe pas de concurrence, que des collaborateurs ou partenaires qui vont nous bénir et pour qui nous pouvons être une source de bénédictions. Nous avons besoin l’une, l’autre et ensemble, nous pouvons atteindre des sommets, faire connaître la gloire et la grandeur de Dieu avec nos entreprises. Nous pouvons témoigner, partager et inspirer d’autres personnes à prioriser Dieu dans nos actions. Nous devons montrer que l’unité et l’amour de Dieu rapportent le vrai salaire de faveur divine, de réussite et d’abondance surnaturelles.

Il voulait par là éviter toute division dans le corps et donner aux différents membres le sens de leur solidarité réciproque : que chacun d’eux ait le souci des autres et leur témoigne une égale sollicitude.” (1 Co 12:25 Parole de Vie)

Prières et bénédictions

De la même façon qu’Élisabeth bénit Marie (Luc 1:42), nous devons nous unir dans la prière les unes pour les autres.

  1. Prier et bénir nos entreprises: pour le succès, pour l’inspiration et la direction divines de notre vocation unique, pour le discernement dans nos décisions, pour des opportunités, des percées et des bonnes connections.

  2. Intercédons également pour nos familles, nos maris, nos enfants, pour notre santé physique et mentale, pour que Dieu demeure le centre de nos vies et de nos entreprises.

  3. Soutenons-nous entre sœurs dans nos moments plus difficiles, pour nos déserts, nos doutes, nos peurs, nos combats, nos échecs, nos déficits.

  4. Réclamons ensemble l’onction de Dieu, Ses promesses, les déblocages, la multiplication, la prospérité, la patience, la persévérance, le sens de l’organisation, la discipline, la sagesse, la paix et l’harmonie.

  5. Unissons-nous en actions de grâce pour les victoires et les témoignages d’autres femmes de foi.




Conclusion


Rappelons-nous que, comme ces femmes, nous aussi descendons TOUTES d’une lignée divine. Nous sommes des femmes de foi, des entrepreneures à succès, des investisseures avec des projets à vocation unique, spécialement et divinement destinées à réussir et, par définition, à se démarquer. Refusons donc tout mépris, toute jalousie et toute convoitise en abandonnant ces sentiments aux pieds de Jésus. Accueillons-nous toutes avec joie, respect, honneur et humilité.


... qu'il n'y ait pas de division dans le corps, mais que les membres aient également soin les uns des autres. Et si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est honoré, tous les membres se réjouissent avec lui. Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part.” 1 Co 12:24



Pratiquer l'unité peut représenter un défi. Comment appliquez-vous ses principes à travers votre entreprenariat? Partagez vos idées dans les commentaires.






Femmes de foi, femmes d'action!


Cette semaine, priez pour une consoeur d'entreprise ou envoyez-lui des mots d'encouragements.





Réunions de prières Si Dieu accorde la requête de 2 personnes unies dans la prière, imaginez ce que peut faire tout un groupe de femmes d’affaires. Profitez de nos temps de prières pour vivre l'unité entre consoeurs. Nos réunions de prières sont chaque lundi soir à 21h et vendredi matin à 5h.


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page